Bas-Congo : un Congolais abattu par la police angolaise

Un champ de manioc à Kahemba Photo fao.org

Un Congolais d’une trentaine d’année a été abattu jeudi 29 octobre par des policiers angolais, au poste marque 41, en territoire angolais. Selon un député provincial, qui a donné cette information vendredi 1er novembre, la victime faisait partie d’un groupe de neuf congolais qui cultivaient leurs champs sur le territoire angolais, à un kilomètre des frontières congolaises. La victime est originaire du village Kimakesa, en territoire de Kimvula, dans le Bas-Congo.

Selon le député provincial Vethem Kifu Kikanda, élu de Kimvula, la victime cultivait un champ avec huit autres Congolais sur le sol angolais, quand ils ont été surpris par des militaires angolais.

La victime, qui tentait de se sauver, a été abattue par les militaires.

Parlant du quatrième cas de ce genre, le député Kifu demande au gouvernement congolais de diligenter une enquête pour que ça ne se répète plus.

«Le commandant Ngiama a donné l’ordre à un militaire de tirer sur ce Congolais de 36 ans, père de 6 enfants. On a tiré deux balles sur lui, l’une l’a atteint au crâne et l’autre dans les côtes. Il est mort sur place et son corps n’a été découvert que 3 jours pus tard. Il a été enterré sur place, en état de décomposition avancée», explique le député.

De son côté, le ministre provincial de l’intérieur, Félicien Mbedi Ya Kitembedi, affirme que le gouverneur par intérim a adressé une lettre de protestation au consul angolais.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : problèmes de délimitation de frontières avec l’Angola, l’Ouganda et le Rwanda

Muanda : conditions précaires des congolais expulsés de l’Angola

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner