L’Onu sanctionne deux chefs du M23 accusés de violations des droits de l’homme

Une séance de travail au Conseil de sécurité des Nations unies (photo rfi.fr)

Le conseil de sécurité des Nations unies a sanctionné deux chefs de la rébellion du M23 le vendredi 30 novembre. Baudouin Ngaruye et Innocent Kaina, considérés comme des adjoints du chef militaire du M23, sont interdits de tout déplacement. Le comité de sanctions des Nations Unies a aussi décidé de geler leurs avoirs. Ils sont accusés entre autre de crimes contre l’humanité, de multiples exactions et d’enrôlement de plus de 150 enfants.

Baudouin Ngaruye est accusé entre autre d’exécutions et de tortures contre des déserteurs du M23, ainsi que de graves violations des droits de l’homme et du droit international. Il aurait commis des meurtres, des mutilations et des enlèvements des femmes.

Innocent Kaina est accusé d’avoir supervisé le recrutement et l’entraînement de plus de 150 enfants pour la rébellion du M23. Ils auraient tué ceux qui avaient cherché à s’enfuir, selon le comité des sanctions du Conseil de sécurité. Il est aussi accusé de crimes contre l’humanité commis dans le district de l’Ituri en Province Orientale, entre mai 2003 et décembre 2005.

Les Etats-Unis d’Amérique ont vivement salué cette décision du Conseil de sécurité. L’ambassadeur des USA aux Nations Unies, a estimé que c’est un pas important qui vient d’être franchi.

Le Chef militaire du M23, Sultani Makenga, est lui aussi sous le régime des sanctions du Conseil de Sécurité de l’ONU depuis le 13 novembre 2012.

Accusé d’être à l’origine des violations des droits de l’homme et de violer l’embargo sur les armes en RDC, il est interdit de voyager. Les Etats-Unis ont gelé ses avoirs et interdit à tout ressortissant américain de commercer avec lui.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (60)
Ebola (58)
RDC (57)
FARDC (53)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)