Goma: la Banque centrale a repris ses activités

Un tshukudu dans le marché de Goma, 2007.

La succursale de la Banque centrale du Congo à Goma a repris ses activités le vendredi 7 décembre, six jours après le retrait de rebelles du M23 dont l’entrée dans la ville avait entraîné l’arrêt du fonctionnement de l’institution financière. Son directeur, Venance Lengwe, a affirmé que la banque n’a connu aucun dommage.

« Nous avons trouvé le coffre-fort parfaitement fermé. Nous avons tout trouvé en parfait état. Personne n’a eu accès aux avoirs », s’est-il réjoui.

Pour la sécurisation de sa banque, Venance Lengwe a attribué « la mention spéciale » à la Monusco « qui s’est déployée jour et nuit pour la sécurisation des systèmes financiers du Nord-Kivu ».

Il a également félicité les responsables des banques commerciales « pour toutes les dispositions sécuritaires mises en place pour protéger l’épargne de la population de Goma ».

Les institutions financières de Goma étaient à l’arrêt depuis l’entrée des rebelles du M23 dans la ville. Ce qui avait entraîné une pénurie de liquidité dans la capitale du Nord-Kivu.

Depuis le retrait de ces rebelles de la ville, le 1er décembre dernier, plusieurs activités ont repris. L’aéroport, fermé lui aussi, fonctionne à nouveau depuis le mercredi 5 décembre. Les élèves ont repris le chemin de l’école.

Partis à Beni à l’occupation de la capitale provinciale, les autorités provinciales sont revenues. A son retour à Goma, le gouverneur Paluku a appelé les habitants de la ville à éviter les règlements de compte et à laisser aux autorités judiciaires le soin de rendre justice.

Les militaires et les policiers congolais assurent actuellement la sécurité de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner