Goma: arrestation de 5 présumés suspects de l’attaque d’un convoi de transfert de fonds

Milicien FDLR. Photo AFPm

La police nationale congolaise a mis la main, mercredi 19 décembre à Goma (Nord-Kivu), sur deux de cinq présumés auteurs de l’attaque du convoi de transferts de fonds de la Banque Internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) sur la route qui mène à l’aéroport de la ville. Les trois autres suspects rwandais naturalisés Congolais sont aux arrêts au Rwanda. 

Selon des sources sécuritaires à Goma, les procédure d’extradition seraient déjà entamés pour extrader ces présumés ainsi que celle de la restitution d’un million de dollars américains emporté lors de cette opération.

Les deux autres Congolais cités dans ce cambriolage sont placés en garde en vue au commissariat de la police de Goma pour raisons d’enquête.

Il s’agit de la propriétaire du véhicule et du locataire du véhicule utilisé par les criminels.

Le sixième suspect quant à lui serait en fuite.

La voiture ainsi qu’une arme de type AK 47 qui ont servis à cette opération ont été retrouvés  par la police après des investigations.

C’est le troisième braquage de l’agence de BIAC/Goma en l’espace d’une année où deux personnes étaient tuées et deux autres blessées.

Le gérant de cette banque affirme qu’un million de dollars américains ont été emportés lors de ce troisième braquage de la Biac depuis début 2012.

Le dernier remonte au 18 octobre dernier. Selon la police, la jeep de la Biac revenait de l’aéroport quand elle a été interceptée par des bandits armés, venus à bord d’une autre jeep.
Ces derniers avaient tiré sur le convoi, tuant le chauffeur sur le coup et blessant un agent de la banque ainsi qu’un policier.

Au cours de l’échange de tirs avec d’autres éléments de la police, un deuxième agent de cette banque a aussi été tué.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner