Katanga: 9 des 13 chefs coutumiers kidnappés par les Maï-Maï à Mitwaba se sont échappés

(Assis à l’avant-plan de gauche à droite) le commandant Kaisse, le lieutenant Faza et Mukundu Kundu, commandant des opérations des Maï-Maï du Congrès des peuples du Katanga (CPK), actifs entre Mitwaba et Pweto au Katanga. (Ph. C. Djuma)

Pris en otage il y a deux semaines par des miliciens Maï-Maï du groupe de Gedeon dans le territoire de Mitwaba (Katanga), neuf des treize chefs coutumiers se sont échappés des mains de leurs ravisseurs le samedi 22 décembre. Des sources policières affirment que deux d’entre eux sont déjà arrivés à Mitwaba-centre. Les sept autres seraient en route vers la localité de Dikulushi dans  le même territoire.

Les deux chefs coutumiers, ceux de groupements Kinta et Kisia, ont été accueillis à leur arrivée par les autorités de Mitwaba sous les applaudissements de la population. Ils ont affirmé avoir été ligotés et détenus dans un cachot souterrain.

Les autorités politico-administratives du territoire ont indiqué être préoccupées par le sort de quatre autres chefs coutumiers restés entre les  mains des miliciens.

Ces chefs coutumiers avaient été kidnappés alors qu’ils étaient partis au village Mupanga pour négocier avec le groupe Maï- Maï le retour de la paix dans le territoire de Mitwaba.

Au mois d’août dernier, les habitants de Kungye avaient accusé le groupe Maï-Maï du chef milicien Kyungu Mutanga alias Gédéon de procéder au recrutement dans ce secteur.

Le commissaire du district de Tanganyika, Maurice Kyoni Ngoy, avait confirmé cette information, annonçant un prochain déploiement des Forces armées de la RDC (FARDC) dans cette contrée.

Des sources sur place à Kungye indiquent que les miliciens fidèles à Gédéon commettent régulièrement des exactions contre la population civile.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner