Beni : des artistes congolais, rwandais, burundais et ougandais chantent pour la paix

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Trente-huit artistes de la RDC, du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi se sont produits, samedi 26 janvier au stade municipal de Beni (Nord-Kivu), dans un concert livré au cours du Festival « Amani Kwetu » (La paix chez nous). Dans leurs chansons, les musiciens ont appelé au retour de la paix dans la sous-région des Grands lacs. Ce festival a été organisé par deux associations de jeunes de Beni et soutenu par la Monusco.

Au cours de « la marche pour la paix » organisée avant ce concert, des jeunes ont invité les chefs d’Etat des Grands Lacs à œuvrer pour la consolidation de la  paix notamment dans l’Est de la RDC, en proie à des groupes armés.

Selon le coordonateur du festival, Pacifique Patawuli, cet événement est « un cri d’alarme sur la situation dans la sous-région des Grands Lacs ». Il dénonce notamment des actes de viols, d’exactions contre les civils et de pillages des richesses du sol et du sous-sol par des groupes armés. Il invite également la communauté internationale à travailler pour mettre fin à cette situation.

Les organisateurs de ce festival qui a réuni une vingtaine d’associations de jeunes, comptent organiser une autre manifestation du genre à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu où sévit notamment la rébellion du M23. Goma a été récemment occupé par ces rebelles qui sont actuellement en pourparlers avec le gouvernement congolais à Kampala.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner