Liberté de la presse : la RDC classée 142e sur 179 en 2012, selon RSF

Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La République démocratique du Congo (RDC) occupe la 142e place sur 179 pays au classement mondial des pays les plus respectueux de la liberté de la presse, selon un nouveau rapport publié mercredi 31 janvier par Reporter sans frontieres (RSF). Le responsable du bureau Afrique de cette organisation, Ambroise Pierre, a expliqué que la RDC est mal classée dans le domaine de liberté de la presse, parce que les médias ont été pris en étau en 2011 et 2012.

« 2011 était une année électorale. Il y a eu beaucoup de cas d’atteintes à la liberté de la presse. La situation a été très mauvaise. En 2012, il y a aussi eu des atteintes à la liberté de la presse », a affirmé Ambroise Pierre.

Il a notamment cité :

  • des suspensions de certains médias
  • des problèmes liés à la régulation des média
  • des exactions et des attaques des journalistes à Kinshasa et dans l’Est de la RDC
  • la privation de l’accès à l’information.

« Ces atteintes sont aussi bien du côté du gouvernement central que du M23. Les rebelles ont aussi coupé des médias dans les zones qu’ils occupent », a indiqué Ambroise Pierre.

Il a cependant reconnu l’existence du pluralisme et de la presse d’opposition.

« Evidemment, c’est un pays où la presse d’opposition existe et le pluralisme est une réalité, mais il y a de nombreux problèmes de liberté de la presse en RDC, des problèmes qui se posent aussi bien du coté du gouvernement que celui de la rébellion», a poursuivi Ambroise Pierre.

Selon RSF, un indice annuel de la liberté de la presse à été mis en place pour la première fois, à l’occasion de la publication du classement mondial 2013. La déclinaison régionale de l’indice permet une appréciation de la situation relative par grandes zones. Le calcul se fonde sur une moyenne pondérée en fonction de la population, avec des résultats de 0 à 100, zéro représentant une situation idéale.

Par la création de cet indicateur, RSF se dote d’un outil analytique de la performance globale des États, permettant de mesurer l’état général de la liberté d’informer.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner