Lubero: 8 miliciens tués lors des affrontements entre Maï-Maï Pareco et FARDC

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé, mardi 12 février, les miliciens Maï-Maï Pareco du village de Vuhoyo dans la province du Nord-Kivu. Selon la société civile de Lubero qui a livré cette information, les militaires ont lancé une offensive vers 4 heures du matin. La société civile fait état d’un bilan provisoire de huit miliciens tués et quatre capturés. Le commandant du 5è secteur des Forces armées de la RDC, le colonel Mugabo a confirmé cette information.

Le village Vuhoyo était occupé par les Maï-Maï Pareco qui y avaient installé leur «quartier général».

Le président de la société civile de Lubero a indiqué que les militaires ont lancé l’offensive contre les positions des rebelles vers 4 heures du matin. Après trois heures de combat, les FARDC ont délogé les miliciens du village de Vuhoyo.

Huit rebelles ont été tués lors de ces affrontements et 4 autres capturés, selon la société civile de Lubero. Un bilan provisoire qu’a confirmé le commandant du 5è secteur des FARDC basé à Lubero, le colonel Mugabo.

Selon des sources locales, le calme est revenu au village de Vuhoyo et ses environs qui se trouvent actuellement sous le contrôle de l’armée régulière.

Le colonel Mugabo a interdit tout regroupement de Maï-Maï dans le territoire Lubero. Il demande aux rebelles qui ont pris la fuite après les affrontements de ce matin de se rendre, menaçant de lancer une opération contre tous les récalcitrants.

La société civile demande aux responsables militaires de planifier des opérations similaires  pour libérer la localité de Miriki, sous contrôle des rebelles rwandais des FDLR.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner