Kinshasa: l’hôpital du cinquantenaire recrute

Hôpital du cinquantenaire à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre de la Santé publique, Félix Kabange Numbi, a annoncé à la presse, lundi 11 février, le démarrage du recrutement du personnel de l’hôpital du cinquantenaire récemment construit à Kinshasa. Selon lui, 536 postes sont à pourvoir.

Félix Kabange a précisé que les postes à pourvoir sont repartis comme suit:

  • 91 pour les personnels administratifs et financiers
  • 80 pour les techniciens de maintenance et de la logistique
  • 365 pour les personnels médical et médico-technique.

La campagne de recrutement va être assurée par le consortium Cabexcel-Centre hospitalier Monkole –Cadicec jusqu’au lundi 18 février à 18 heures (heures de Kinshasa).

Les fiches de candidature sont disponibles sur les sites du ministère de la Santé, du Centre d’action pour dirigeants et cadres d’entreprises au Congo (Cadicec) et du Centre hospitalier Monkole.

Les candidats devraient envoyer leurs dossiers à [email protected] ou [email protected] ou déposer aux adresses suivantes:

  1. CADICEC, sise Av. Roi Baudouin n°81, en diagonale de l’Ambassade de l’Allemagne C/Gombe (Tél. 081 81 265 12).
  2. CH. MONKOLE, Av. Ngafani n°4804, au Centre d’Accueil Nouvel Hôpital, C/Mont Ngafula (Tél. 089 63 09 26) à Kinshasa.

La gestion de cet hôpital revient à l’entreprise chinoise China medical investment management, a poursuivi la même source.

Interrogé lundi 10 décembre à l’Assemblée nationale sur l’ouverture de l’hôpital du cinquantenaire, dont les travaux de construction ont déjà été achevés, Félix Kabange avait annoncé que l’établissement commencerait à fonctionner dans la deuxième moitié du mois de janvier 2013, «le temps de lancer des appels à candidature pour recruter le personnel».

A ce sujet, le ministre de la Santé avait affirmé vouloir faire appel à des cabinets de recrutement. «Les appels à candidature seront lancés dans tous les médias pour que tout le monde postule. Et nous pensons que d’ici la deuxième quinzaine du mois de janvier, nous serons ensemble pour l’inauguration de ce chef d’œuvre», avait-t-il promis aux députés, affirmant que «la modernisation du secteur de la santé va commencer par l’inauguration de cet hôpital».

Le président Joseph Kabila avait posé, samedi 2 mai 2009, la première pierre de la construction et modernisation de l’hôpital du cinquantenaire. La construction de cet établissement hospitalier a été assurée l’entreprise chinoise Sinohydro II. Son coût global est estimé à près de 100 millions de dollars américains.

Déjà, à l’époque coloniale, les débuts des travaux de construction de cet hôpital étaient amorcés. Malheureusement, ils furent interrompus par les événements sanglants qui ont marqué l’accession du pays à l’indépendance. D’où sa dénomination «hôpital du cinquantenaire», en souvenir du 50ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (62)
FARDC (49)
Ceni (31)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (20)
Goma (20)
Yumbi (19)