Bukavu : les femmes dénoncent le harcèlement sexuel des employeurs

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

Les femmes de Bukavu dans la province du Sud-Kivu dénoncent le harcèlement sexuel dont elles sont victimes de la part de leurs employeurs. Elles l’ont déclaré jeudi 14 février lors de la célébration de la V-day (mouvement mondial activiste pour faire cesser la violence envers les femmes et les filles), dans le cadre de la  campagne « one billion rising » (un milliard de personnes se lèvent contre les violences faite à la femme et à la jeune fille).

Les femmes de Bukavu ont dénoncé « à haute voix » les violences dont elles sont victimes :

« Cette habitude  des hommes  de nous contraindre aux rapports sexuels avant de nous donner du travail, nous disons non. Tous ceux qui se reconnaissent dans cette façon de violer doivent arrêter dès maintenant », ont-elles déclaré.

Pour sa part, le général de la police, Gaston Lunzembo a signé un acte d’engagement pour accompagner les efforts de lutte contre les violences sexuelles dans cette ville.

Selon le responsable national de V-Day, cette manifestation marque aussi le 15è anniversaire depuis la création de V-Day aux Etats-Unis.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner