RDC: les Forces acquises au changement appellent à la tenue du dialogue inter-congolais

Martin Fayulu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La plate-forme de l’opposition Forces acquises au changement (Fac) a appelé, samedi 9 mars à Kinshasa, à la tenue du dialogue inter-congolais pour régler la question de guerre de l’Est et celle de l’insécurité à travers le pays.

«Les Congolais doivent se mettre autour d’une table pour se convenir de la marche à suivre pour régler beaucoup de questions entre celle de guerre dans l’est de la RDC. Ce dialogue réglera également le problème d’insécurité, de gouvernance et des enrichissements sans cause», a déclaré le coordonnateur des Forces acquises au changement (Fac), Martin Fayulu Madidi au cours de point de presse.

Cette plate-forme politique s’indigne également de l’attitude de l’armée régulière qui, il y a une semaine, s’était retirée de certaines localités du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Pour les Fac, une enquête doit être diligentée pour permettre aux Congolais de savoir les raisons du retrait des Forces armées de la RDC (FARDC) de ces localités, actuellement entres les mains de la rébellion du M23.

Les Forces acquises au changement (Fac) avaient qualifié l’accord-cadre d’Addis-Abeba de «sans objet», estimant qu’il ne prend pas toute la mesure de la gravité de la tragédie humaine, des dégâts écologiques énormes et de toutes les formes de violences faites à la femme en RDC.

«L’accord-cadre se penche principalement sur les conséquences de la crise, au lieu de s’appesantir sur les causes de celle-ci, que sont notamment la faiblesse ou l’absence de leadership au sein de l’Etat, la crise de légitimité des institutions consécutive à l’organisation chaotique des élections de novembre 2011», a déclaré le modérateur des Fac, Lisanga Bonganga.

Pour lui, l’accord d’Addis-Abeba n’a nullement fait allusion à la nécessité de la préparation et l’organisation des cycles électoraux crédibles  en vue de consolider la démocratie et créer des conditions des réconciliations nationales dans certains pays de la région, notamment au Rwanda et en Ouganda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner