Kasaï-Oriental: un diamant de 5 176 carats saisi à Mbuji-Mayi

Diamant de la Miba

Les agents de la Direction provinciale des recettes du Kasaï-Oriental ont saisi, jeudi 14 mars à Mbuji-Mayi, un diamant de 5 176.2 carats d’une valeur de 150 000 dollars américains. Le ministre provincial des Mines du Kasaï-Oriental a indiqué que cette pierre précieuse en partance pour Kinshasa était cachée dans un emballage dissimulé dans la viande.

Selon le ministre, le détenteur du diamant ne détenait aucun document de déclaration de cette précieuse émanant de la Division des Mines ni une carte de négociant délivrée par les autorités provinciales.

Le ministre provincial des Mines a qualifié cette tentative de fraude organisée qui peut être assimilée à une détention illicite du diamant conformément au code minier.

Le diamant sais est gardé au ministère provincial des Mines du Kasaï-Oriental où son propriétaire est en train d’être entendu.

A la 8è réunion internationale du processus de Kimberley, tenue en juin 2012 à Kinshasa, la RDC s’était engagée à lutter contre la fraude et à se pencher sur les questions de renforcement des contrôles internes afin d’empêcher l’introduction des diamants d’origine illicite dans le commerce légal.

Le gouvernement avait, au cours de cette session, mis en place le système «Met Trak », pour la traçabilité et la certification des pierres et métaux précieux au pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner