RDC: le pasteur Denis Lessie à la tête d’un groupe de présumés escrocs, selon la police

Denis Lessie, à gauche, à la tête d’un groupe de présumés escrocs présenté jeudi 4 avril à Kinshasa/Ph Innocent Olenga Radio Okapi

La police nationale congolaise a présenté, jeudi 4 avril à Kinshasa, le pasteur Denis Lessie qu’elle accuse d’être le chef d’une bande d’escrocs. Selon le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Jean de Dieu Oleko, cette bande s’illustre dans le rançonnement des hautes autorités en usant du trafic d’influence.

Denis Lessie, qui se fait appeler prophète des nations est le responsable de l’église évangélique «Arche de Noé». Il se fait passer pour le conseiller spirituel d’une grande autorité de ce pays, a dit le général Oleko sans la citer. Il a contacté un ancien ministre du gouvernement Muzito à qui il a fait croire qu’il était retenu pour faire partie de l’équipe gouvernementale [de Matata Ponyo], explique le général Jean de Dieu Oleko, sans citer cet ancien ministre.

Mais pour accéder à son poste ministériel, Denis Lessie a demandé et obtenu de cet ancien ministre une jeep d’une valeur de trente-cinq mille dollars américains.

Le pasteur est revenu à la charge quelque temps plus tard, poursuit le général Oleko. Cette fois là, il s’est fait accompagner d’un lieutenant qu’il a présenté comme étant le chauffeur du chef de l’Etat et a demandé une deuxième jeep de la même valeur. Et l’a obtenue.

Une troisième fois, il s’est présenté auprès de la même personne avec, cette fois-là, un jeune étudiant qui se fait passer pour le petit frère du chef de l’Etat. Le “ministrable” va se laisser avoir par les traits physiques de cette personne qui ressemblent à ceux de Joseph Kabila. Le pasteur Denis Lessie va exiger encore une jeep de la même valeur. Et l’obtenir.

L’ancien ministre est resté longtemps dans l’attente de “son poste” qui n’arrivait toujours pas même après la publication du gouvernement Matata Ponyo. Las d’attendre, il va décider de porter l’affaire devant la police.

Denis Lessie et ses co-accuusés vont être déférés devant la justice, a annoncé le général Oleko.

Les fidèles de l’Eglise du pasteur Denis Lessie n’avaient plus de nouvelles de leur berger depuis près d’un mois. Sa femme refusait de communiquer à la presse sur cette affaire. Mais elle affirmait à certains fidèles que son mari, le pasteur, serait « très malade et gardé en soins intensifs quelque part ».

Denis Lessie est un pasteur de l’une des églises évangéliques les plus en vue à Kinshasa. Ces dernières années, il a drainé des foules notamment lors des offices religieux qu’il organisait dans les stades. Propriétaire d’une chaîne de télévision privée, il priait en direct à l’antenne pour des fidèles qui lui exposaient le plus souvent leurs problèmes d’argent, de mariage, de maladies et d’obtention de visa pour l’occident.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (73)
FARDC (55)
Kananga (41)
Cholera (36)
Monusco (36)
Police (30)
élection (25)
Kasaï (24)
Beni (23)
Kinshasa (23)
Léopards (23)
ADF (23)
Grève (22)