RDC : la société civile veut participer au processus de certification des minerais

Creuseurs artisanaux de l’or près de Lubero, Nord Kivu (2005). Radio Okapi

Vingt organisations de la société civile congolaise ont créé le lundi 1er avril une plate-forme de suivi du processus de certification des minerais. Pour le porte-parole de la nouvelle plate-forme, Jean-Claude Katende, président de l’Association africaine de défense des droits de l’Homme (Asadho), la certification des minerais doit diminuer la circulation des minerais provenant des zones de conflit en RDC.

Jean-Claude Katende explique que cette plate-forme compte faire le suivi de la certification des minerais qui doit être lancée le mois prochain en RDC, conformément à la décision prise en novembre 2012 à Lubumbashi par les membres de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CRGL).

Il indique que, dans un premier temps, la certification concernera « les quatre minerais les plus recherchés » dans l’Est du pays :

  •  L’or
  •  Le cobalt
  •  La cassitérite
  •  Le wolframite

Pour le président de l’Asadho, le processus de certification des minerais comme les autres mesures de lutte contre l’exploitation et le commerce illicites des minerais dans les pays des Grands Lacs, contribuera à lutter contre le financement des groupes armés.

« L’une des raisons qui alimente la guerre à l’Est de la RDC, c’est le fait que les rebelles ont accès aux minerais. C’est donc pour couper ce financement des rebelles que les minerais propres reçoivent ces certifications », affirme-t-il.

Plusieurs organisations accusent des groupes armés actifs dans cette partie du continent de financer leurs activités grâce à l’exploitation illégale des minerais.
Pour y mettre fin, elles proposent une certification des minerais qui ne sont pas produits en zone de conflit pour les distinguer de ceux produits en zone de conflit.

Une disposition de la loi américaine Dodd Franck de réforme de Wall Street et de protection du consommateur promulguée en 2010 exige aux entreprises américaines qui utilisent le tungstène, le tantale, l’or et l’étain pour fabriquer leurs divers produits d’assurer et de rendre public l’origine de ces minerais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (170)
Ebola (63)
FARDC (52)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (26)
Corruption (25)
UDPS (25)
Sécurité (20)
Butembo (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (19)