Sud-Kivu : la ministre de la Justice en campagne de désencombrement des prisons

La prison de Luzumu, 20 janvier 2011.

La ministre de la Justice et des Droits humains, Wivine Mumba Matipa, est en mission d’inspection dans le Sud-Kivu dans le but de désengorger les prisons de cette province. Elle a notamment visité jeudi 2 mai les prisons de Walungu et de Kabare ainsi que les cours et tribunaux de Bukavu, capitale provinciale. Wivine Mumba Matipa prévient toutefois «qu’on ne peut pas tout faire en un an».

«Je ne crois pas qu’on ait créé beaucoup de prisons depuis l’indépendance dans ce pays, et on ne peut pas faire tout en un an. On essaie d’abord d’évaluer puis de réhabiliter ce qu’on peut réhabiliter le plus vite possible pour essayer de désencombrer les prisons», a-t-elle expliqué.

La ministre Mumba parle aussi de plusieurs moyens de parvenir à ce désencombrement. Elle affirme avoir «signé plusieurs libérations conditionnelles» et demandé aux magistrats de vérifier les titres de détention des détenus.

«Ce n’est pas seulement l’infrastructure qui désencombre les prisons, ce sont les hommes aussi. C’est pour ça que je vais parler aux magistrats parce que, avec les greffes, il est important qu’on gère les prisons conformément à la loi, c’est-à-dire que ceux qui n’ont pas de titre de détention, qu’ils soient en dehors ou bien qu’on leur en donne», a-t-elle affirmé.

Au cours de sa mission, la ministre Mumba a remis aux prisons de Walungu et de Kabare un don de la Monusco composé essentiellement de matelas, de couvertures, d’un lot des matériels informatiques, ainsi que d’ustensiles de cuisine.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Réhabilitation des installations hygiéniques de la prison centrale de Kindu

Katanga : les travaux de construction de la prison de Kasumbalesa suspendus depuis 5 mois, faute d’argent

Sud-Kivu : la vice-ministre de la Justice déplore le surpeuplement dans les prisons

Bunia: la vice-ministre de la Justice juge «catastrophiques» les conditions de détention

Ubundu : la société civile dénonce des détentions prolongées dans le cachot du commissariat

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner