Parlement: le ministre des Infrastructures interpellé sur l’utilisation de 320 000 USD

Une session de la nouvelle assemblée nationale de la RDC au Palais du Peuple Kinshasa, le 20/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction, Fridolin Kasweshi, a été interpellé mercredi 8 mai à l’Assemblée nationale. Il devait s’expliquer sur la destination prise par une somme de trois cent vingt mille dollars américains, qu’il aurait demandé en 2012 pour réhabiliter la résidence officielle du gouverneur de province de l’Equateur. Selon l’initiateur de cette interpellation, le député Fidele Likinda, ces travaux n’ont jamais été exécutés.

Dans son interpellation, le député Fidèle Likinda a évoqué une correspondance entre le ministre Kasweshi et le vice-Premier ministre du Budget pour autoriser la sortie de cette somme d’argent.

«Votre correspondance a foncièrement induit en erreur non seulement le vice-premier, ministre de Budget, mais aussi le ministre auprès du Premier ministre en charge des Finances, et toute la structure de la chaine des dépenses publiques», a déclaré Fidèle Likinda.

De son côté, le ministre Fridolin Kasweshi a affirmé ne pas être l’auteur de cette correspondance de sortie de fonds, indiquant qu’il s’agit d’un cas de faux et usage de faux.

Il a précisé que cette correspondance comportait des incohérences.

« La signature apposée sur la lettre est une tentative grossière d’imitation de ma signature. Ignorant les habitudes administratives, le faussaire a écrit au vice-premier ministre sans tenir informé, par copie, le Premier ministre. Le faussaire ignore que les documents signés par moi portent toujours le sceau sec du ministère», a expliqué le ministre.

Apres avoir notifié les ministres concernés à cet effet, le ministre Fridolin Kasweshi a ajouté qu’il a aussi saisi la justice pour tirer cette histoire au clair.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner