Ceni : la Majorité présidentielle et l’opposition se disent prêts à choisir leurs délégués

De gauche à droite Abbé Apolinaire Malu Malu et le Pasteur Ngoy Mulunda, en poignet des mains, s’échangeant des documents ce 3/3/2011 lors de la remise et reprise Cei-Ceni

La Majorité présidentielle (MP) et les groupes de l’opposition à l’Assemblée nationale se sont dits prêts à présenter leurs délégués au bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) mardi 14 mai, jour de l’expiration du délai leur imparti. Selon Emmanuel Ramazani Shadary, député de la Majorité, son groupe a avancé dans ses propositions après un débat «très démocratique». Du côté de l’opposition, le député Emery Okundji a affirmé que les quatre groupes parlementaires réfléchissent encore à leur choix.

Les deux députés nationaux l’ont affirmé lundi 13 mai au cours de l’émission Dialogue entre Congolais, sur radio Okapi.

Selon le député de la MP, Emmanuel Ramazani Shadary, son groupe parlementaire a organisé beaucoup de réunions, avec «un débat très riche» plein de contradictions.

«Et c’était très démocratique. Pour le moment, nous avons avancé. Nous sommes sereins et nous déposerons nos listes dans les délais légaux», a-t-il assuré.

La Majorité présidentielle doit désigner six de ses membres comme délégués dans l’équipe dirigeante de la nouvelle Ceni.

Les candidats devraient être issus du PPRD, du MSR, de l’AFDC, de l’ARC et du Palu, les principaux partis politiques membres de ce groupe.

Du côté de l’opposition parlementaire, le député Emery Okundji, affirment qu’un premier groupe de choix doit être fait d’abord à l’intérieur des groupes parlementaires.

«Vous savez qu’il y a quatre postes qui sont réservés à l’opposition et qu’il y a quatre groupes parlementaires au sein de l’Assemblée nationale. Et donc, le problème ne se pose pas en tant que tel», a-t-il affirmé.

Selon Emery Okundji, lundi 13 mai, les tractations étaient encore à un niveau interne, afin de donner l’occasion à tous ceux qui ont des ambitions de les manifester.

Le député explique que chaque groupe parlementaire va d’abord désigner trois candidats, dont la liste sera transmise au bureau de l’Assemblée nationale, qui, à son tour, devra choisir un seul candidat pour chaque groupe en tenant compte des critères fixés par la loi.

L’opposition parlementaire doit désigner quatre de ses délégués pour faire partie de l’équipe dirigeante de la Ceni.

Selon des sources de l’Assemblée nationale, ces délégués devraient provenir de l’UDPS, du MLC et de l’UNC.

La Société civile aussi doit présenter trois de ses délégués, notamment au poste de président de la nouvelle institution électorale congolaise.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Le Potentiel : «Tractations sur la Ceni new look : Belga jette le pavé dans la mare»

Ceni: l’Eglise catholique fixe la règle pour les prêtres

RDC : les tractations pour la désignation des membres de la Ceni se poursuivent

Désignation des membres de la Ceni, des divergences observées dans l’opposition et la société civile

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner