RDC : Ocha se désengage à l’Equateur

La sécurité alimentaire en RDC: état des lieux et réponses, café de Presse organisé par OCHA Kinshasa/RDC. Le 23/02/2012, Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le Bureau de coordination des Nations unies pour les affaires humanitaires (Ocha) a annoncé mardi 14 mai, son désengagement de la province de l’Equateur. Selon Joseph Inganji, chef du bureau adjoint d’Ocha en RDC, ce retrait se justifie par le fait que la province est passée de la phase des urgences à celle des projets de développement durable. Au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies ce mercredi à Kinshasa, le porte-parole d’Ocha, Sylvestre Ntumba Mudingayi, a affirmé que d’autres acteurs pourront faire face à ces problèmes de développement que connaît actuellement l’Equateur.

Ocha a ouvert ses bureaux dans cette province en 2010 à la suite de l’insurrection du Mouvement de libération indépendante et alliés (MLIA). Ce conflit entre les communautés Enyele et Monzaya de Dongo avait tourné en insurrection armée en 2009. L’agence humanitaire a assisté les populations de ce secteur.

« Vous connaissez très bien ce qui s’est passé à Dongo. Ocha avait bien coordonné l’assistance aux personnes déplacées qui étaient à Dongo. Ocha a continué de mobiliser les partenaires pour venir répondre aux besoins humanitaires dans la province de l’Equateur », déclare Joseph Inganji, estimant que l’action de cette agence humanitaire a « sauvé beaucoup de vies et réduit les souffrances des populations ».

La même source indique cependant qu’Ocha va continuer à coordonner les activités des affaires humanitaires dans la province à travers le HCR.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner