Kasaï-Oriental: 3 000 Congolais refoulés d’Angola sont arrivés à Wikong, selon une association

Des congolai expulsés de l’Angola, sortis par Kandjadji

Des sources de la société civile indiquent que plus de trois mille Congolais refoulés d’Angola sont arrivés depuis une semaine à Wikong en territoire de Luilu au Kasaï-Oriental. Ces personnes auraient été refoulées des zones minières angolaises frontalières du territoire de Kapanga (Katanga). Elles auraient traversé le territoire de Kapanga avant de rejoindre Wikong au Kasaï-Oriental. Ce que nient les autorités du Kasaï-Oriental.

Les refoulés originaires de la région ont été accueillis dans leurs familles. Les autres sont orientés vers des sites d’identification, affirme le coordonnateur de l’Association des agriculteurs sans frontières, basée à Wikong.

Selon la même source, ces personnes rentrent bredouilles. C’est pourquoi elle invite le gouvernement provincial à apporter une assistance humanitaire à ces refoulés.

Contacté par Radio Okapi, le ministre provincial de l’Intérieur du Kasaï-Oriental, Hyppolite Mutombo Mbwebwe, assure que ces refoulés ne sont localisés pour le moment qu’au Katanga qui a une frontière avec l’Angola.

« Ce n’est pas sur notre territoire. Vous savez d’ailleurs que nous on n’a pas de frontière directe avec l’Angola. Ils sont rentrés par le Katanga qui a une frontière commune avec l’Angola. Ils sont au Katanga. Mais comme c’est dans la partie Nord du Katanga, à notre frontière, c’est pour cela que l’ONG semble en parler. Mais je peux vous dire que nous ne sommes pas directement concernés », soutient le ministre.

Le coordonnateur de l’Association des agriculteurs sans frontières assure que ces refoulés continuent d’arriver, expliquant que sa structure en encadre quelques uns dans la culture maraîchère pour soutenir leur réinsertion sociale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner