Bukavu: les échauffourées avaient pour but de déstabiliser la province, selon le gouverneur

Exhibition de la Police le 4/07/2012 à Kinshasa, lors de la présentation de la nouvelle unité spécialisée à lutter contre des gangsters, communément appelé «Kuluna». Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 Le  gouvernement du Sud-Kivu a indiqué que les échauffourées du vendredi à Bukavu sont l’effet d’un malentendu entre des  jeunes du quartier Nguba en commune d’Ibanda, dans un communiqué officiel parvenu samedi 25 mai à Radio Okapi. Marcellin Chisambo a expliqué que cet incident est «un de sabotage visant à fournir aux ennemis de la  paix un alibi et à faire peser la  menace de  guerre  sur le Sud-Kivu ». Les autorités provinciales ont indiqué que tout auteur de ce genre de délit  sera systématiquement traduit devant  les  instances compétentes.

Quiconque aura recouru à des voies de  faits, à  des  intimidations  et  à la stigmatisation de l’un des groupes sociaux que compose la  population  de la province ainsi que celle des auteurs  d’actes ou  propos de  nature à troubler l’ordre et la sécurité publics seront punis selon la loi en vigueur“, a martelé le gouverneur du Sud-Kivu dans ce communiqué.

Tout  en condamnant  le recours à la  justice populaire, Marcellin   Cishambo   a exprimé sa compassion à l’endroit des victimes. Celles-ci sont prises en charge dans les hôpitaux de Bukavu par l’exécutif provincial, a-t-il fait savoir.

Les  incompréhensions entre les jeunes du quartier Nguba ont conduit à  des  voies de  fait. Certains  sont allés jusqu’à barricader des  rues  empêchant ainsi le déroulement normal des  activités dans  ce  périmètre, relate ce communiqué.

Ces incidents avaient fait 41 blessés, selon le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.  Une  église avait été  incendiée  dans le même quartier.

Une  délégation en provenance de Kinshasa est  attendue  à  Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu,  pour  examiner à  fond cette situation .

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner