Ban Ki-moon salue l’évolution des missions de maintien de la paix de l’Onu

Un casque bleu dans un camp des refugiés à l’Est de la RDC le 01/01/2003. Photo Don John Bompengo

Dans un communiqué publié à l’occasion de la journée internationale des Casques bleus célébrée ce mercredi 29 mai, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, salue l’évolution des missions de maintien de la paix « face à l’apparition de nouvelles menaces et de nouveaux défis ». Il fait notamment allusion au déploiement de la Brigade d’intervention de la Monusco en RDC chargée de combattre les groupes armés ainsi que des systèmes aériens sans pilote et sans arme.

Pour le secrétaire général des Nations unies, les opérations de maintien de la paix aident également à réformer les institutions nationales garantes de l’état de droit.

« En participant au renforcement des forces de police, des tribunaux et de l’administration pénitentiaire, elles contribuent à faire naître la confiance dans les autorités locales », ajoute-t-il dans son communiqué.

Tout en saluant l’évolution des opérations de maintien de la paix, Ban Ki-Moon se dit conscient des risques que comportent les opérations de maintien de la paix, rappelant que des casques bleus ont récemment été pris en embuscade et tués en République démocratique du Congo, au Soudan et au Soudan du Sud.

Il a rappelé que les Casques bleus sont de plus en plus appelés à mener des opérations multidimensionnelles visant à aider des pays à passer d’une situation de conflit à un état de paix, tout en s’attachant à protéger les civils, notamment les plus vulnérables d’entre eux : les femmes et les enfants.

Cent onze Casques bleus sont morts en 2012 et plus de 3 100 ont perdu la vie au cours des 65 années d’opérations de maintien de la paix de l’ONU.

149 casques bleus tués en RDC depuis 1999

Le porte-parole militaire de la mission des Nations unies en RDC, le lieutenant-colonel Félix Basse, affirme que la journée des casques bleus de l’Onu commémorée le 29 mai chaque année rend hommage « pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage aux 111 000 casques bleus qui ont servi et continuent de servir dans les 15 opérations de maintien de la paix de l’Onu».

Pour lui, cette journée est également l’occasion d’honorer la mémoire des casques blues de l’Onu qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix.

Le lieutenant-colonel Basse indique que depuis le déploiement de la mission onusienne en RDC en 1999 « d’abord à travers la Monuc et ensuite par la Monusco, au total 149 casques bleus ont donné leurs vies pour l’avènement de la paix ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner