Sud-Kivu : deux milices s’engagent à ne plus attaquer les FARDC à Shabunda

Un milicien dans l’Est de la RDC.

L’administrateur du territoire de Shabunda (Sud-Kivu), Daniel Eleko Nsala, a annoncé le mardi 28 mai avoir signé un accord avec les chefs des milices Raïa Mutomboki et Yakutumba. A l’en croire, les deux groupes armés se sont engagés à ne plus attaquer les positions des Forces armées de la RDC dans ce territoire et ont renoncé à toute forme de violence contre les populations civiles.

Les deux chefs miliciens auraient décidé de mettre en place une coordination de toutes les milices actives dans la chefferie Wakabango I. Cette structure aura pour mission d’élaborer un cahier de charge, qui reprendra les revendications des tous ces groupes armés, sera remis au gouvernement congolais.

En outre, les deux milices se seraient engagés à supprimer toutes les barrières érigées illégalement dans le territoire de Shabunda.

Au cours d’un entretien avec la presse, Daniel Eleko a déclaré que la signature de cet accord vise à restaurer l’autorité de l’Etat dans cette partie du pays où des groupes armés se rendent régulièrement coupables d’exactions contre les populations civiles.

Le coordonnateur de la société civile à Shabunda et le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) ont salué la signature de cet accord qui, selon eux, facilitera la circulation des personnes et leurs biens. Mais ils demandent aux parties signataires de respecter leurs engagements.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner