Katanga: une ONG accuse des FDLR d’attaquer des véhicules à Kabulo

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

La Ligue pour le développement et l’assistance sociale (Lidas) a accusé, jeudi 30 mai, les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) de rançonner la population sur l’axe Kalemie-Kyoto. Selon l’ONG, ces rebelles attaquent des véhicules sur cette route et dépouillent les passagers de leurs biens.

Dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 mai, rapportent des sources locales, ces combattants ont attaqué deux bus à la hauteur de la localité Kabulo, à 52 km de Kalemie.

Les mêmes sources affirment que ces rebelles rwandais ont ravi des marchandises de valeur, de l’or et de l’argent aux passagers-des commerçants pour la plupart- qui venaient de Nyunzu pour Kalemie.

Le même groupe aurait attaqué quatre motards avant d’intercepter les deux bus.

Témoin de l’événement, le président de la Ligue de développement et l’assistance sociale, Sylvestre Amundala, a raconté à Radio Okapi:

«L’insécurité est en train de battre son record à 52 km de Kalemie. Il y a un marécage qui se trouve là où les FDLR ont érigé des barrières pour ravir aux gens leurs biens. Il y a eu intervention tardivement des militaires basés à 75 km de Kalemie qui ont escorté notre cortège jusqu’à 35 km de Kalemie».

Il y a une dizaine de jours, plusieurs dizaines de conducteurs de motos et de vélos ainsi qu’un camion chargé de marchandises ont été pillés au même endroit par des hommes armés, selon des sources concordantes.

L’attaque a été attribuée à des présumés FDLR. Le commissaire de district du Tanganyika s’était dit préoccupé par cette situation et avait affirmé que le dossier était sur la table du commandant de la 61e brigade des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner