Nord-Kivu: des militaires impayés accusent Vodacom et Rawbank de bloquer leurs soldes

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Des militaires impayés se sont rassemblés vendredi 31 mai au rond-point BDGL (Banque de développement des Grands lacs) à Goma au Nord-Kivu pour réclamer leurs soldes. Certains ne sont pas payés depuis deux mois et d’autres quatre mois, et d’autres encore sont omis sur les listes depuis l’opération de bancarisation de la paie des militaires. Ils accusent la société de téléphonie cellulaire Vodacom et la Rawbank d’être à la base de cette situation.

« Cela fait quatre mois que je suis impayé. Ma famille n’a pas de quoi vivre. Comment vais-je faire ? Vodacom a bloqué mon argent », se plaint un militaire.

Certaines unités des FARDC sont payées par Vodacom à travers le mobile banking. M-Pesa, un service de transfert d’argent par téléphone créé par Vodacom est dédié à cette opération de paie pour les militaires qui se trouvent dans les endroits où il n’y a pas de banques.

Mais les militaires se plaignent de retards de paiement, des omissions de noms, et des codes de transfert d’argent sur téléphone qui n’arrivent pas.

Ce mode de paiement par voie bancaire ne plait pas aux militaires qui rencontrent des problèmes. Ils veulent que soit supprimé ce service de mobile banking et que leurs salaires soient désormais versés dans une autre banque.

Les responsables de la société de télécommunication Vodacom et ceux de Rawbank, n’ont pas voulu s’exprimer à ce sujet.

Les autorités militaires, elles, reconnaissent avoir été saisies de la question et promettent de s’y pencher.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner