Kasaï-Occidental: 11 personnes sont mortes dans la prison de Tshikapa depuis janvier

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Onze personnes ont trouvé la mort, depuis janvier dernier, à la prison centrale de Tshikapa, à 265 km à l’Ouest de Kananga, au Kasaï-Occidental. Le secrétaire de cette maison carcérale qui a livré cette information à la presse, lundi 3 juin, attribue ces décès aux mauvaises conditions de détention dans cette prison où des détenus éprouvent des difficultés pour se nourrir et se faire soigner.

Parmi les personnes mortes, on compte deux enfants de détenus âgés respectivement de 2 ans et 8 mois.

Un groupe de prisonniers rencontrés dans la maison carcérale déplore plusieurs décès depuis le début de leur détention.

«Beaucoup de détenus dorment à même le sol», a confié un détenu de cette prison.

Sur les 178 détenus que compte cette prison, affirment certains détenus, dix seulement sont logés dans un local propre dénommé «quartier».

Des sources à Tshikapa indiquent que des prisonniers vont mendier la nourriture dans les rues de la ville sous surveillance de la police.

Par ailleurs, certains détenus malades sont envoyés à l’hôpital général de Kanzala quand leur état de santé s’est largement détérioré.

Le médecin directeur de cette institution hospitalière indique qu’il est souvent difficile de soigner des personnes dans cet état.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner