Germain Kambinga exige une plénière pour débattre de la motion contre le ministre des Mines

Germain Kambinga. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le député national Germain Kambinga réclame une séance plénière, avant la clôture de la session de mars, pour discuter de la motion de défiance contre le ministre des Mines, Martin Kabwelulu. Dans un point de presse qu’il a organisé mercredi 12 juin à Kinshasa, il a souhaité que l’opinion sache où va l’argent des Mines de la République démocratique du Congo (RDC).

« La seule chose à déballer, c’est le dossier Mines. Où passe l’argent des Mines de la RDC ? », s’est interrogé Germain Kambinga, député du Mouvement de libération du Congo, un parti de l’opposition.

Il demande la tenue d’une plénière et dit avoir fait pression sur le bureau de l’Assemblée nationale. Il a exhibé toutes les correspondances qu’il a adressées au bureau à cet effet.

« Le 13 mai de cette année, nous avions déposé à l’Assemblée nationale cette motion de défiance. Une semaine après, j’ai été obligé de quitter le pays pour une mission en Azerbaïdjan. Je reviens de là, j’adresse un courrier en date du 3 juin au président de l’Assemblée. Et le 10 juin, c’est le groupe parlementaire MLC qui s’empare du problème », a affirmé Germain Kambinga.

Mais au Palais du Peuple, siège du Parlement, certains députés – citant Aubin Minaku lui-même – rapportent que Germain Kambinga aurait retiré sa motion, en contrepartie d’un pot de vin.

“Faux”, rétorque l’initiateur de la motion. « J’organise les débats politiques selon mes convictions. Je ne vais pas me laisser distraire. C’est une cabale supplémentaire d’intimidation », a estimé Germain Kambinga.

Pour lui, le ministre des Mines doit s’expliquer sur l’utilisation de l’argent des minerais du Congo quand on sait que le peuple vit dans une misère indescriptible.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner