Katanga : des corps en putréfaction à la morgue de Kasumbalesa

Une vue de Kasumbalesa (archives). Photo skyscrapercity.com

La morgue de l’hôpital général de Kasumbalesa au Katanga est en panne depuis trois jours. Des corps qui y sont conservés commencent à pourrir, ont indiqué lundi 10 juin des sources hospitalières. L’inspecteur de l’hygiène publique craint que ces corps putréfiés ne provoquent des maladies comme la tuberculose et le choléra.

Depuis trois jours, les habitants qui vivent près de cette morgue respirent des odeurs nauséabondes des corps en décomposition. Des odeurs qui se répandent dans l’air jusqu’à des centaines de mètres de l’hôpital de Kasumbalesa et qui présentent un vrai danger pour les malades et les passants, estiment des sources hospitalières.

Selon l’inspecteur de l’hygiène publique de cette cité, des personnes mortes de tuberculose sont aussi gardées dans cette morgue. Cette maladie développe des bactéries dans l’air. Elle peut donc facilement se propager et contaminer la population environnante, explique-t-il.

Les frigidaires de cette morgue ne fonctionnent plus. Leurs moteurs seraient en panne. Malgré cette situation, expliquent des sources hospitalières, des cadavres continuent à y être acheminés.

Le chef de la cité de Kasumbalesa affirme ne pas être informé de cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner