Roger Meece reste optimiste quant au retour de la paix dans l’Est de la RDC

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Roger Meece, reste optimiste quant au retour de la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Il l’a dit vendredi 14 juin à Bunia (Province Orientale), lors d’une conférence de presse.

Roger Meece a notamment évoqué de « nouvelles initiatives » entreprises au Conseil de sécurité des Nations unis, avec les pays de la région de Grands lacs, qui selon lui, achèveront définitivement le processus de pacification de l’Est de la RDC.

« Par exemple la signature de l’accord-cadre à Addis-Abeba, le 24 février. La nomination de Mary Robinson comme envoyée spéciale du secrétaire général pour faciliter et voir et corriger la mise en œuvre et le respect des engagements de tout le monde dans l’accord-cadre, y compris bien sûr, l’établissement de la Brigade d’intervention de la Monusco qui se déploie actuellement dans l’Est du pays », a indiqué Roger Meece.

Mais le patron de la Monusco se dit cependant déçu de s’approcher de la fin de son mandat sans que la paix et la sécurité ne reviennent dans cette partie de la République.

« Je suis déçu que j’approche la fin de mon mandat sans avoir déjà la paix et la sécurité établie pour la population de l’Est du Congo », a-t-il déclaré.

Arrivé à la tête de la Monusco en 2010, le mandat de Roger Meece prend fin au mois de juillet prochain. Il sera remplacé par l’Allemand Martin Kobler.

« Comme vous le savez bien, j’ai travaillé précédemment deux fois comme diplomate américain. J’ai visité Bunia et Ituri plusieurs fois. Je pars définitivement, pendant une période aussi très importante et très critique pour le Congo et la mission [Monusco] », a ajouté Roger Meece.

Lors de son passage, mardi 11 juin à Goma, le patron de la Monusco, avait dit ne pas être satisfait du fait que les groupes armés continuent de constituer une menace pour la population civile dans la partie Est de la RDC.

Il avait néanmoins reconnu que des progrès ont été réalisés ces trois dernières années pour rétablir la paix dans l’Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner