Sud-Kivu: les FARDC délogent les Raïa Mukombozi de plusieurs positions

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé, lundi 17 juin, les miliciens Maï-Maï Raïa Mukombozi des localités de Luntukulu, Masiba, Kabogoza, Kalagule du groupement de Mulamba, à 70 km de Bukavu (Sud-Kivu). Des miliciens se seraient dirigés vers la localité de Busolo, affirment des sources locales.

Ces affrontements de deux jours ont fait sept morts côté miliciens et un blessé léger dans le rang des FARDC.

Des sources dans la région signalent le déplacement de la population de cette contrée en proie à des groupes armés.

Selon la société civile de Walungu, les FARDC avaient lancé les hostilités, depuis la nuit du dimanche, sur les positions de Raïa Mukombozi, dans les villages de Masiba, Kabogoza, Kalagule et Luntukulu-centre.

Cette organisation citoyenne appelle à la protection de la population de cette contrée qui est en perpétuel déplacement suite aux combats armés.

Le but de cet assaut était de déloger ces miliciens de ces localités riches en cassitérite, or et coltan.

Selon l’administrateur du territoire de Walungu, les combats auraient fait huit morts côté Raïa Mukombozi. Il affirme par ailleurs que le calme est revenu dans ces villages.

Il y a deux semaines, les militaires avaient également délogé les Raïa Mukombozi de localités de Lukatu, Kikolongo et Kakamba, en territoire de Mwenga (Sud-Kivu). Des sources militaires indiquent que cinq miliciens et quatre militaires avaient été tués au cours de ces combats.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner