Kinshasa : la ville veut rentabiliser l'exploitation des parkings et espaces publics

Un parking en face devant l’immeuble Amicongo à côté de l’allimentation Kin Market, ce 11/03/2011.

La ville de Kinshasa veut revoir les textes légaux qui régissent la gestion des parkings et des espaces publics, afin de rentabiliser la collecte de la taxe de stationnement et des parkings. Pour la cellule financière et fiscale du ministère provinciale des Finances, économie, commerce et IPMEA (Industrie, petite, moyenne entreprise et artisanat) cette taxe devrait être l’un des principaux actes générateurs de recettes pour la ville de Kinshasa. Un atelier a été organisé à cet effet lundi 24 juin dans la capitale.

Selon la cellule financière et fiscale du ministère provincial des Finances, économie, commerce et IPMEA, la première mise en œuvre de cette taxe n’a pas permis à la ville de réaliser des recettes conséquentes.

Selon la même source, cette taxe génère mensuellement 15 000 dollars américains alors que ce montant pourrait facilement atteindre le million. Ce faible résultat est notamment du à la mauvaise organisation de sa collecte et à la vieillesse des textes légaux l’instituant, ajoute-t-elle.

A travers cet atelier, le ministère provincial des Finances, économie, commerce et IPMEA espère ouvrir une voie à la révision des textes légaux et réglementaires relatifs aux taxes des parkings et assimilés.

Cet atelier servira aussi de cadre de réflexion à la mise en place d’un système efficace de collecte des recettes et sur l’aménagement des parkings payant modernes en hauteur et en sous-sol.

Plus de 100 000 véhicules sont enregistrés dans la ville province de Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net :

La taxe de stationnement génère 15 000 dollars américains par mois à Kinshasa

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner