Katanga : plus d’un million de personnes touchées par l’insécurité alimentaire aigüe

Scène du villqge de Pweto, à la frontière avec la Zambie, au Katanga, 2007.

Plus d’un million deux cent mille personnes vivant au Katanga sont touchées par l’insécurité alimentaire aigüe depuis le début de cette année. Ces chiffres représentent 10% de la population rurale de cette province, selon une enquête menée par la FAO. Les conclusions de cette enquête ont été publiées la semaine dernière dans le bulletin hebdomadaire d’informations du bureau de Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha).

Selon la FAO, cette insécurité alimentaire aigüe s’explique par le nombre élevé de déplacés internes (plus de trois cents mille) et l’insécurité persistante dans plusieurs zones de la province surtout dans les zones agricoles.

Manono est le territoire le plus touché par la crise alimentaire sur les axes Kiambi et Mukebo, indique la FAO.

Les huit autres territoires du Katanga touchés par la crise alimentaire sont :

  • Bukama
  • Kasenga
  • Mitwaba
  • Kalemie
  • Malemba Nkulu
  • Mutchatcha
  • Dilolo
  • Pweto

La FAO recommande une surveillance et des actions urgentes pour éviter la catastrophe.

En 2012, la FAO avait identifié au Katanga plus de huit cent cinquante-cinq mille personnes qui avaient besoin d’assistance alimentaire et agricole.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner