Mbuji-Mayi: les agents de la Miba réclament un nouveau comité de gestion

Sit-in des agents de Hewa Bora, ce 18/07/2011 à Kinshasa, devant le ministère des transports et voies de communication. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des travailleurs de la Minière de Bakwanga (Miba) réclament un nouveau comité de gestion et le retour au système des subsides versés mensuellement par le gouvernement. Ils ont lancé cet appel, vendredi 5 juin, au cours d’un sit-in organisé devant la direction générale de la Miba, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental).

Sur les calicots que brandissaient les épouses des travailleurs Miba, l’on pouvait lire : «Avec la Sibeka, deuxième  actionnaire de la Miba, on peut sauver les vies des travailleurs Miba».

La présidente de la délégation syndicale de la Miba, Christine Mwanza, a expliqué le sens de leur manifestation.

«Nous élevons nos voix pour que le gouvernement trouve une solution dans l’immédiat et qu’il puisse sauver la Miba de la crise. Que les deux actionnaires se mettent ensemble dans un bref délai pour sauver ce qui reste de la Miba et qu’ils mettent en place un comité de gestion définitif», a déclaré Christine Mwanza.

Elle a indiqué que l’actuel comité de gestion de la Miba n’a pas signé un contrat et il n’a pas qualité d’engager l’entreprise.

On rappelle qu’en décembre dernier, les travailleurs de la Miba avaient appelé à la redistribution des dividendes du diamant de 114 carats découvert dans une carrière de cette entreprise.

«Après le diamant de 114 carats, on a produit ceux de 60 carats, de 20 carats et de 12 carats. Avec l’actuelle production, nous souhaitons mieux qu’on puisse définir un programme d’urgence pour le social», avait déclaré David Kalamba Luboya, employé à la Miba et président général de l’Astrami, l’Association des enfants des travailleurs de Miba.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner