RDC : les enseignants en province seront de nouveau payés par la Caritas

Sit-in de quelques enseignants membres du Syeco devant la primature, le 2/03/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président du comité de suivi de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat par voie bancaire, Jean-Louis Kayembe a annoncé  mercredi 10 juillet que les banques avaient entamé le processus de transfert de fonds à la Caritas pour que cette dernière puisse payer les enseignants vivant dans des milieux reculés. Il réagissait ainsi aux plaintes de nombreux instituteurs de l’intérieur du pays obligés d’effectuer de longues distances pour toucher leurs salaires. 

D’ici quelques jours, a annoncé Jean-Louis Kayembe, plusieurs bureaux de la Caritas vont procéder à la paie des enseignants dans leurs réseaux respectifs comme par la passé.

Les enseignants de plusieurs territoires de la province du Katanga, par exemple, accusent deux mois d’arriérés de salaires à cause des formalités de la paie par voix bancaire. Les plaintes sont enregistrées notamment dans les territoires Mitwaba, Kambove, Lubudi, Kabongo et Moba.

Cette situation créé une certaine frustration de la part des enseignants, a affirmé l’abbé Gaspard  Mayala, coordonnateur des écoles conventionnées catholique de Likasi.

Les mêmes plaintes fusent des différents coins de la RDC depuis le lancement de la paie des fonctionnaires et agent de l’Etat en  2012.  Lors d’une assemblée générale des syndicats Syeco, Synecat et  Syeenco dimanche dernier à Goma, un syndicaliste a parlé de 5% des enseignants, qui ont été payés à l’intérieure du Nord-Kivu», appelant le Gouvernement à faire tout pour que chaque enseignant soit payé sur son lieu de travail.

« On a constaté mort d’homme à Kikwit (Bandundu), parce que les enseignants doivent parcourir de longues distances», a indiqué  samedi 6 juillet le président du Syndicat des enseignants du Congo, Jean-Pierre Kimbuya estimant que la réforme en cours «va tout droit au mur, si on ne corrige pas» ces erreurs.

Lors de sa conférence de presse le même samedi, le Premier ministre Matata Ponyo a reconnu les difficultés qu’éprouvent certains fonctionnaires pour percevoir leurs s salaires à la banque. Il avait alors promis de trouver rapidement des solutions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner