Monusco : « Tout civil portant une arme sera assimilé à un combattant »

Le lieutenant général Carlos Alberto Dos Santos Cruz, commandant des forces de la Monusco. Pht droits tiers.

«Tout civil portant une arme, où qu’il se trouve, sera assimilé à un combattant», a averti vendredi 12 juillet le nouveau commandant des forces de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco), le général Carlos Dos Santos Cruz. Le chef militaire l’a affirmé depuis Kanyaruchinya, à une dizaine de kilomètres au nord de Goma, dans le Nord-Kivu, où il est en mission d’inspection des troupes de la Monusco. Il réagissait ainsi à des accusations selon lesquelles les forces de la Monusco auraient tiré sur des civils deux jours plus tôt.

«Tous ceux qui sont armés ne sont pas supposés être des civils. Un civil n’est pas un combattant», a déclaré l’officier militaire.

Deux jours plus tôt, des combattants identifiés comme des Maï-Maï Nyatura avaient attaqué des rebelles du M23 avant de tourner leurs armes contre les Casques bleus de la Monusco déployés à Kanyaruchinya.

Le M23 rapporte un bilan de quatre morts, tandis que la mission onusienne parle de quatre blessés qui sont soignés à Goma.

Le commandant des forces de la Monusco a rappelé que, selon son mandat, la mission des Nations unies met «toutes les troupes dans le même sac».

«Toute force qui pourra commettre des exactions contre les civils sera traitée comme tel sans distinction. Nous ne sommes pas concentrés sur un seul groupe mais sur tous les groupes qui commettront des exactions sur les populations civiles», a-t-il affirmé.

La milice Maï-Maï Nyatura est composée de combattants identifiés comme des hutus congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Dans l’est de la RDC, une milice Maï Maï attaque le M23 et la Monusco -JeuneAfrique

Nord-Kivu: confusion autour des auteurs de l’attaque contre des positions du M23

Nord-Kivu : des miliciens Nyatura attaquent des rebelles du M23 à Buchuzi, 2 morts

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner