Equateur : deux groupements se disputent un puits de chenilles à Budjala, 1 mort

Une vue de la ville de Mbandaka dans la province de l’équateur en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une personne du groupement Bulu a été tuée le week-end dernier après des affrontements à l’arme blanche et des fusils de chasse entre des habitants de son groupement et ceux de Gbadaki au Secteur de Mbanza, dans le territoire de Budjala (Equateur). Selon des sources locales, les protagonistes se disputent une réserve des chenilles située à la frontière entre les deux groupements.

Les chenilles constituent pour les habitants de Budjala la principale source des revenus pendant la saison sèche. Le ramassage des chenilles est saisonnier. Il s’effectue une seule fois par an.

Les habitants de Gbandaki accusent ceux de Bulu d’avoir traversé la limite naturelle et de ramasser les chenilles dans leur forêt. C’est ce qui a suscité des tensions, poussant les deux groupements à s’affronter à l’arme blanche et aux fusils de chasse.

Au cours de ces affrontements, un habitant de Bulu, a été tué.

Les Gbandaki ont par la suite pillé les maisons des habitants de Bulu et ont emporté toutes leurs provisions des chenilles.

Le chef de la localité Mbe, un village du groupement victime de ce pillage, qui voulait résister a été pris en otage par les Gbandaki. Il est introuvable.

Pendant que les habitants de ces deux groupements se battaient, le chef de groupement Bulu a alerté la police. Mais cette dernière  a été mise en déroute par les Gbandaki.

Le chef de la police locale a indiqué que ses hommes n’ont pas pu maîtriser la situation à cause de leur nombre réduit face à une foule des gens déchainés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner