Goma : le colonel Olivier Hamuli rassure la population

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Le porte-parole militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli, a lancé mercredi 17 juillet un appel au calme après une panique observée mardi à Goma. Des tirs à l’arme lourde étaient entendus faisant craindre un rapprochement des combats vers la ville. Selon le colonel Hamuli, ces tirs étaient plutôt l’œuvre de FARDC.

«Nous sommes en train de prendre l’avantage de jour en jour sur l’ennemi avec des positions confortables, il n’y a pas à s’inquiéter. La ville de Goma est calme. Les détonations entendues dans cette ville sont celles de nos armes lourdes et ce n’est pas le M23 qui pilonne à côté de la ville», affirme le colonel Hamuli.

Le porte-parole militaire au Nord-Kivu a indiqué que «les rebelles du M23 n’ont pas vu, cette nuit, la lumière de la ville de Goma». La ligne de front s’est déplacé à Kibati situé à environ 20 km au Nord de Goma.

Les otages capturés sur le champ de bataille seront traités comme prisonniers de guerre en vertu de la convention de Genève de 1949, promet l’officier militaire.

Depuis la reprise des hostilités dimanche 14 juillet, les FARDC ont tué 120 rebelles, selon les autorités congolaises.

La Monusco s’était dit «préoccupée » par cette reprise des combats et avait lancé un appel à la retenue afin d’éviter une escalade de violences.

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’Onu en charge des questions humanitaires, Moustapha Soumaré, a demandé aux belligérants de respecter l’accord-cadre signé en février dernier à Addis-Abeba.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner