Ituri : deux personnes retenues en otage par des rebelles ougandais de l’ADF/Nalu

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Deux personnes sont retenues depuis trois jours par les rebelles ougandais de l’ADF/Nalu. Le véhicule transportant ces voyageurs est tombé mercredi 17 juillet dans une embuscade tendue par ces hommes armés au village de Ndalya, à environ 110 Km au sud-ouest de Bunia. Le chef de collectivité de Walese Vonkutu rapporte que ces rebelles exigent le paiement de 700 dollars américains pour leur libération.

Ces voyageurs en provenance de Bunia, en Province Orientale, se rendaient dans la province voisine du Nord Kivu. Au village de Ndalya, ils ont été surpris par un groupe de rebelles qui a fait irruption devant leur véhicule, leur bloquant le passage.

Les rebelles ont d’abord emmené trois otages, soit le chauffeur, son aide et un pasteur, qu’ils ont conduits dans la brousse, sans prendre la peine de piller le véhicule qui les transportait.

Vendredi, le chauffeur du véhicule, qui serait le fils d’un officier des FARDC à Bunia, a été relâché, selon le chef de collectivité de Walese Vonkutu.

Les deux autres otages sont toujours retenus par ces rebelles, qui menacent de les ramener dans leur maquis, à Kamango, si la rançon n’est pas versée le plus tôt possible, selon les autorités coutumières locales.

Redoutant de nouveaux cas d’enlèvements sur cette route, la population plaide pour le renforcement des dispositions sécuritaires.

De son côté, le commandant des FARDC en Ituri a refusé de se confier à la presse, selon une «instruction reçue de sa hiérarchie».

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : Les FARDC annoncent la reprise de Kikingi des mains de l’ADF/Nalu

Nord-Kivu: les ADF Nalu ont tué 10 personnes à Kikingi et Kamango en une semaine

Nord-Kivu : l’armée decouvre 9 corps de civils exécutés par les rebelles à Kamango

Nord-Kivu: les FARDC reprennent la localité de Kamango

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner