Nord-Kivu: situation humanitaire déplorable à Kamango, 8 morts

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Environ huit personnes sont décédées, dix jours après que les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris la localité de Kamango, à 90 km de Beni (Nord-Kivu). Le chef de la collectivité de Watalinga, en territoire de Beni, Saambili Bamukoka, attribue cette situation aux conditions humanitaires déplorables, après les derniers combats entre militaires et rebelles ougandais de l’ADF- Nalu.

Les centres de santé manquent de médicaments et les boutiques de produits de première nécessité.

Saambili Bamukoka appelle le gouvernement et les humanitaires à une intervention urgente dans cette localité où près de 80 000 personnes sont exposées aux maladies hydriques dont le cholera et la dysenterie.

Il déplore notamment le manque de médicaments dans les structures sanitaires et celui des produits de première nécessité dans les boutiques et magasins.

D’après lui, les femmes enceintes, les enfants et les personnes de troisième âge, malades, ne reçoivent pas de soins.

Pour avoir pillé les localités de Kamango et Kikingi, les rebelles de l’ADF-Nalu sont à la base de cette situation, estime le chef de collectivité de Watalinga.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) avaient repris le contrôle de la localité de Kamango le 12 juillet, en y délogeant les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu qui l’ont occupé pendant 24 heures.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner