New York: John Kerry appelle à la cessation du soutien extérieur aux rebelles du M23

Une séance de travail au Conseil de sécurité des Nations unies (photo rfi.fr)

Les États-Unis sont très préoccupés par des récents rapports faisant état de la reprise de l’aide extérieure aux rebelles du M23 ainsi que de la collaboration avec les FDLR, a indiqué le Secrétaire d’État américain, John Kerry, à l’ouverture ce jeudi 25 juillet matin à New York d’une réunion spéciale du Conseil de sécurité consacrée à la situation dans la région des Grands Lacs. Il a appelé les Nations unies à mettre un terme au soutien étranger apporté à ces rebelles opérant en RDC.

Le Conseil de sécurité, présidé par John Kerry, a aussi examiné le rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en République démocratique du Congo et dans la région.  

Ouvrant ce débat, John Kerry a souligné que la souffrance dans la région des Grands Lacs préoccupait le Président Barack Obama et lui-même. Il a ajouté que les États-Unis étaient favorables à la mise en œuvre de l’Accord cadre pour la paix dans cette région.

Toutes les parties doivent immédiatement, selon lui, mettre un terme à l’appui aux différents groupes armés actifs dans l’Est de la RDC. «Nous devons en finir avec l’ère de l’impunité», a souligné John Kerry.

Son pays lance un défi à tous les pays signataires de l’Accord cadre à respecter l’intégrité territoriale de la RDC. «Je veux le dire avec insistance ici aujourd’hui, toutes les parties doivent cesser de soutenir les groupes rebelles armés, tous les gouvernements doivent faire en sorte que ceux qui violent les droits de l’homme (…) en soient tenus responsables», a déclaré le chef de la diplomatie américaine cité par l’AFP.

Lors de cette réunion spéciale du Conseil de sécurité, John Kerry n’a pas cité de pays, contrairement à la déclaration faite mardi 23 juillet la porte-parole du département d’Etat américain, Jen Psaki. «Nous exigeons que le Rwanda mette immédiatement fin à toute forme d’aide au M23 (et) retire son personnel militaire de l’est de la RDC », avait-t-elle affirmé, sans préciser si le président rwandais Paul Kagame était lui-même impliqué.

John Kerry a par ailleurs demandé instamment aux autorités de la RDC de poursuivre la reforme du secteur de la sécurité et de restaurer l’autorité de l’État particulièrement à l’Est du pays. Cet appel avait été déjà lancé par le président Barack Obama lui-même lors de son passage à Dar-es-Salaam (Tanzanie) lundi 1er juillet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (85)
Ceni (85)
RDC (73)
élection (64)
Elections (64)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)