Isangi: lutte contre les maladies hydriques grâce au projet « village assaini »

Bagare autour d’un puits d’eau

Plusieurs milliers d’habitants du territoire d’Isangi sont souvent victimes des maladies diarrhéiques, selon le médecin chef de cette zone de santé. Pour lutter contre les maladies hydriques dans ce territoire de la Province Orientale, le gouvernement et l’Unicef ont mis en œuvre depuis 2011, le projet «  village assaini » consistant à améliorer l’accès à l’eau potable et l’hygiène communautaire. La troisième phase de ce projet a été lancée  jeudi 25 juillet dans trente et un villages des zones de santé  d’Isangi et de Yabaondo.

Le médecin chef de zone de santé d’Isangi a indiqué que la plupart des villages concernés par cette troisième phase du projet sont situés le long du fleuve Congo et des rivières.

Le projet « village assaini » consiste à construire ou aménager des puits et des sources d’eau et à sensibiliser la population sur les bonnes pratiques de l’hygiène, a souligné l’ONG catholique Caritas qui est chargée d’exécuter ce programme.

Le médecin chef de zone de santé d’Isangi a affirmé que le but de cette troisième phase de ce projet est de limiter le nombre de décès dus aux maladies hydriques et au manque d’hygiènes dans les villages riverains.

En 2012, une dizaine de personnes sont mortes de choléra dans l’aire de santé d’Ilondo.

Et le rapport 2012 de la zone de santé d’Isangi a révélé que la population d’Ilondo évacue ses  déchets dans le fleuve mais y puise aussi l’eau qu’elle consomme.

Selon les comités de santé d’Isangi, le paludisme tue des centaines d’enfants et d’adultes chaque année dans ce territoire.

D’après le corps médical, tous les villages concernés par la troisième phase du projet «  village assaini » sont butés à des difficultés de canalisation des eaux de pluie et de gestion des déchets. Cela explique la résurgence de plusieurs maladies comme le paludisme et le cholera.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires