Kinshasa: le nombre élevé d’échec à l’origine des tensions à l’Institut d’architecture

L’Institut des Bâtiments et des travaux Publiques( IBTP) à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les étudiants de l’Institut supérieur d’architecture et urbanisme (Isau), ex IBTP ont manifesté samedi 10 août contre le nombre important d’échecs dévoilés dans les résultats des examens de la première session affichés vendredi soir. Selon eux, ces échecs sont  injustifiés.  En colère, ils ont jeté des cailloux sur les bâtiments administratifs de l’institut, brisé les vitres et barricadé l’entrée de leur campus. La barricade a été enlevé par la police.

Selon les étudiants, il n’ya que trois réussites sur près de deux cents étudiants ayant passé les examens, dans l’une des promotions.

Les étudiants estiment qu’ils sont défavorisés chaque année par les professeurs au profit des étudiants étrangers.

« Moi, j’ai fait six ans ici mais je suis en troisième année. Il y a des ainées qui ont fait dix ans mais qui se retrouvent en deuxième année » se plaint l’un de ces étudiants.

De son côté, le directeur général de cet institut rejette ces accusations et parle de manipulation. Au niveau de la cinquième seulement, au moins une vingtaine d’étudiants a réussi, selon lui.

Entre temps, le climat est perturbé à l’université. Les professeurs sont menacés par les étudiants. Ceux-ci sont interpellés et certains d’entre eux sont bastonnés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner