Kinshasa: une dame détenue pour escroquerie sur 50 ONG congolaises

Une vue du bâtiment abritant la salle d’audience ce 23/06/2011 à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une cinquantaine d’organisations féminines ainsi que quarante-neuf étudiants accusent la présidente du Réseau des organisations féminines de développement (Rofed), Monique Biakushila d’escroquerie. Elle aurait collecté plus de 100 000 dollars américains et des passeports auprès de ses victimes en leur promettant un voyage à Dubai, Kosovo et France qui n’a jamais eu lieu. Au cours d’un point de presse tenue lundi 12 aout à Kinshasa, le directeur exécutif de l’ONG les Amis de Nelson Mandela, Robert Ilunga, a invité la population congolaise à la vigilance face aux personnes promettant ce genre de service.

Monique Biakushila, aussi présenté comme la présidente de la société civile de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), aurait soutiré à plus d’une centaine des personnes entre 500 et 5 000 $ US à chacun en leur promettant de voyager  pour des formations ou pour entrer en contact avec d’éventuels bailleurs de fonds, sans réaliser ses promesses.

Des ONG de Kinshasa, Katanga, Bandundu et Bas-Congo, toutes affiliées au Réseau des organisations féminines de développement se disent victimes d’escroquerie de la part de leur présidente.

« Nous rappelons que ce n’est pas le premier voyage qu’elle organise, mais le quatrième. Un premier pour le canada, dix femmes ont donné 3 600 $ US pour leurs enfants. Il y a aussi eu un voyage pour le Brésil, mais les gens ne sont pas parti », s’est plaint l’une des victimes.

Le directeur exécutif de l’ONG les Amis de Nelson Mandela s’oppose à la libération provisoire de l’accusée, «qui semble jouir d’une certaine influente», bien que détenue à la prison centrale de Makala. Il n’a pas précisé les conditions de son arrestation survenue, le 19 juillet 2013.

«Nous demandons aux autorités judiciaires que cette femme soit bien gardée pour voir si il ne s’agit pas d un réseau organisé auquel participe quelques personnalités», a-t-il indiqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner