RDC: le député Muhindo Nzangi de la majorité assigné à résidence

Des juges de la cour suprême de justice, lors de l’affaire UDPS contre la Ceni le 30/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le député Muhindo Nzangi est placé en résidence surveillée. Cette décision de la cour suprême de justice est tombée lundi 12 août à Kinshasa au cours d’une audience publique. Il est poursuivi pour outrage au chef de l’État, atteinte à la sureté interne et externe de l’État et incitation de la population à la révolte. La Cour a siégé en flagrance sur ces infractions que le prévenu aurait commises dimanche dernier lors de son intervention sur radio Kivu one émettant de Goma.

Le député Muhindo se trouvait en mission à Goma lorsqu’il a tenu les propos qui lui sont reprochés. Il a été ramené dimanche soir à Kinshasa sous escorte.

«Jusque là, on n’a pas encore abordé le fonds du dossier», a fait remarquer Ravice Masenda, un des avocats du prévenu.

Ces propos jugés offensants n’ont pas été révélés à l’audience, mais son parti, le MSR, parle déjà d’une mauvaise interprétation.

«Je ne peux pas considérer qu’il soit mis en accusation pour l’interprétation de ce qu’il a dit. Mais s’il a outragé le chef de l’État, à ce moment-là, qu’on établisse les responsabilités», a déclaré Laurent-Simon Ikenge porte-parole du MSR.

L’affaire devrait être approfondie à l’audience de ce mardi. Le prévenu a estimé n’avoir pas eu suffisamment de temps pour sa défense.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner