Equateur : un policier tué dans des accrochages entre la population et les forces de l’ordre

Simulation de la maitrise de manisfestant par la police à Kisangani, décembre 2010.

Un policier blessé lors d’accrochages jeudi 15 août entre la population et les forces de l’ordre à Boyambalanga, dans le Sud-Ubangi, en province de l’Equateur, a succombé à ses blessures. Quatre policiers étaient arrivés dans cette localité, à environ 40 Km de Gemena, pour arrêter deux hommes dont l’un est soupçonné du viol d’une fillette de 13 ans. Les suspects ont résisté à cette arrestation, avec l’appui de la population.

Le chef de cette équipe de policiers a reçu une balle à la jambe lors de l’intervention. Après avoir abondamment saigné, il a succombé à ses blessures, malgré son transfert à l’hôpital de Gemena.

Selon certains témoins, le policier a été blessé par un démobilisé qui aurait tiré sur lui après avoir désarmé un des policiers.

D’autres affirment plutôt que le policier tué a reçu une balle tirée par son collègue, qui portait la seule arme de l’équipe, alors qu’il tentait de l’empêcher de tirer pour intimider la foule.

Les trois autres policiers ainsi que l’un des deux suspects étaient depuis gardés à l’auditorat militaire de Gemena.

Les trois policiers ne détenaient ni mandat d’arrêt, ni mandat d’amener du Procureur de la République, mais un ordre de mission signé par le commissaire de police principal du Bureau des renseignements de Gemena.

C’est le quatrième policier tué en quatre mois lors d’échauffourées avec la population, après Bozene, Ndolo-Liboko et Bomboma, toujours dans le Sud-Ubangi.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kikwit : des jeunes manifestent contre le meurtre de deux personnes

Nord-Kivu: le meurtre d’une jeune dame suscite la colère des jeunes à Walikale

Kasaï-Occidental : le bandit Ngolela condamné à mort et le policer Paluku acquitté

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)