Mahagi: 800 ménages abandonnent leurs localités après l’incursion des militaires ougandais

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Environ huit cents ménages ont abandonné, depuis quatre jours, leurs localités pour se réfugier dans la cité de Mahagi et ses environs. Selon des sources de la région, ces déplacés ont fui la présence des militaires ougandais qui occupent leurs localités.

La communauté congolaise d’Alur et la société civile de Mahagi indiquent que les conditions de  vie de ces déplacés risquent de se dégrader, si cette situation perdure.

Le président de cette communauté, Umirambe Maractho, a souligné que cette situation venait s’ajouter aux difficultés quotidiennes de la population de cette contrée.

Il a demandé ainsi aux humanitaires d’assister cette population en détresse en cette période culturale de la saison B et en ce début de récolte de café, en territoire de Mahagi.

«Le gouvernement est appelé à remédier à temps à cette requête avant qu’il ne soit trop tard», a souligné Umirambe Maractho.

Ce dernier souhaite par ailleurs voir  les organismes humanitaires intervenir  spontanément en vue de soulager la souffrance de cette population.

Pour sa part, la société civile de Mahagi regrette que l’incursion des militaires ougandais soit survenue à la veille de la rentrée scolaire 2013-2014.

Pour rappel, plus de 300 militaires ougandais avaient envahi, depuis dimanche 25 août, quelques localités congolaises, en territoire de Mahagi (Province Orientale).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner