Mahagi: l’administrateur du territoire confirme la présence des militaires ougandais

Des soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda. © MONUSCO/Sylvain Liechti

L’administrateur du territoire de Mahagi, (Province Orientale), Jean-Bosco Ngamubiem Essese, confirme la présence des militaires ougandais sur le sol congolais. Il a réagi ainsi, mercredi 28 aout, aux propos du commissaire de district ougandais de Zombo, qui niait la présence de ces militaires dans les localités du territoire de Mahagi.

«Les militaires ougandais sont bel et bien à Rodo. Après notre passage avec le gouverneur et le ministre provincial de l’Intérieur, ils ont renforcé leurs positions avec des véhicules des militaires et chars de combats», a indiqué Jean-Bosco Ngamubiem.

La société civile de l’Ituri invite le gouvernement de Kinshasa à discuter avec Kampala pour le retrait des troupes ougandaises. «On ne peut pas accepter qu’un pays voisin puisse s’infiltrer sur le territoire national et troubler la vie de la population sans que le gouvernement intervienne. C’est un silence coupable», estime Jean-Bosco  Lalo, le coordonnateur de la société civile de l’Ituri.

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, a indiqué jeudi que Kinshasa et Kampala ont déjà entamé des pourparlers pour le retrait des militaires ougandais.

Pour rappel, plus de 300 militaires ougandais avaient envahi, depuis dimanche 25 août, quelques localités congolaises, en territoire de Mahagi (Province Orientale).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner