Sud-Kivu: des ex-miliciens Nyatura ravagent des champs des paysans à Nyamunyunyi

Un champ des haricots

Les démobilisés de la milice Nyatura sont accusés, depuis une semaine, de ravager des champs de la population près du camp de regroupement des militaires, à Nyamunyunyi, dans le territoire de Kabare (Sud-Kivu). Regroupés dans ce camp, ces ex-miliciens arrachent du manioc, des patates douces, des cannes à sucre et autres tubercules dans les champs des paysans.

Cette situation a provoqué une forte tension entre la population et ses ex-miliciens. Les paysans en colère étaient sur le point d’attaquer les démobilisés. Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont tiré en l’air pour les disperser.

Selon des sources dans la région, ces ex-Maï-Maï se servent  ainsi dans les champs de la population par manque de ravitaillement du gouvernement qui les heberge après s’êyre rendus aux FARDC.

Interrogé sur cette situation, le commandant de la 10e région militaire, général Pacifique Masunzu, a reconnu qu’il y a eu un certain retard dans le ravitaillement, et que ce problème aurait été réglé.

Il a néanmoins ajouté que  cela ne constitue pas une excuse pour que ces ex-combattants aillent s’approvisionner dans les champs d’autrui.

«Tous les ex-miliciens qui se sont livrés à ces actes répréhensibles sont déjà aux arrêts. Les services militaires de renseignement ont déjà ouvert une enquête à leur propos, et d’ici là, ils seront traduits en justice militaire», a indiqué le général Pacifique Musunzu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner