Nord-Kivu : les habitants de Kanyaruchinya regagnent progressivement leur localité

Des déplacés fuyant les affrontements entre FARDC et M23 tentent de trouver refuge dans la ville de Goma (Dimanche 18 novembre 2012)

Les habitants de Kanyaruchinya commencent à regagner timidement leur localité qu’ils avaient abandonnée depuis les derniers affrontements entre l’armée congolaise et le M23 en  août dernier. Ces personnes qui avaient trouvé refuge dans les quartiers périphériques de Goma  affirment préférer rentrer dans leur localité bien que toutes les conditions de vie ne sont pas encore remplies.

Cette zone, située à près de 10 km de Goma et récemment récupérée par les FARDC des mains des rebelles du M23, est fortement militarisée.

Des sources sur place indiquent cependant que la vie reprend peu à peu à Kanyaruchinya. Le petit commerce a repris au bord de la route.

Mais la localité de Kibati, à 5 km de Kanyaruchinya, qui a également été le théâtre des combats entre les militaires et le M23, est encore déserte.

Seules quelques femmes qui ont trouvé refuge dans la périphérie de Goma se rendent pendant la journée dans les champs de Kibati pour chercher du bois ou  des récoltes.

Ces femmes affirment ne pas pouvoir rentrer vivre à Kibati à cause de la situation sécuritaire sur place qui, à leur avis, n’est pas rassurante. Kibati est située à une dizaine de kilomètres de Kibumba contrôlée par le M23.

Elles confient avoir tout perdu pendant les combats et réclament une aide des autorités  provinciales et des humanitaires.

A la fin de mois d’août, des violents combats ont opposé les rebelles du M23 aux FARDC soutenues par la brigade d’intervention de la Monusco.  Au terme de ces combats, l’armée congolaise a réussi à déloger les rebelles de Kibati, les repoussant à Kibumba à une trentaine de kilomètres de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner