Sud-Kivu: les FARDC délogent les Raïa Mutomboki de Nyalubwe

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé, jeudi 19 septembre dans la soirée, les Raïa Mutomboki de la localité de Nyalubwe, dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu), où ils pillaient des chèvres, des poules, des cossettes de manioc et de l’argent de la population. Des sources de la région indiquent que ces assaillants ont fui en direction de la localité de Tchombi, abandonnant une partie de biens pillés.

Ces miliciens auraient tiré des coups de feu ce vendredi 20 septembre dans la matinée vers la localité d’Itemene située à 3 km du chef-lieu de Shabunda.

Le commandant militaire du 1010è régiment qualifie ces tirs d’actes de provocation.

Il a toutefois assuré que la situation est sous le contrôle de l’armée gouvernementale dans le chef-lieu du territoire de Shabunda.

Un  calme relatif avait pourtant été observé dans ce territoire depuis lundi 16 septembre après un échange des tirs à l’arme lourde et légère entre FARDC et Raïa Mutomboki, du coté de la rivière Ulindi, au quartier Nyalubue.

Les militaires avaient réagi à une «provocation » des miliciens qui s’organisaient pour attaquer la cité de Shabunda.

Fin juillet dernier, les mêmes miliciens Raïa Mutomboki avaient kidnappé un commandant de la police nationale congolaise qui se trouvait à son poste, à Penenkusu dans le territoire de Shabunda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner