Equateur : un député provincial plaide pour une assistance aux « Kitawalistes » à Bokungu

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

 Les membres de la secte Kitawala, sortis de la forêt depuis plus de deux mois, ont besoin d’une assistance. Le député provincial François Lokoka, élu du territoire de Bokungu l’a déclaré vendredi 4 octobre à son retour des vacances parlementaires dans son fief électoral. Il a indiqué que ces personnes vivent toujours dans des conditions difficiles dans cette partie de l’Equateur. Il a demandé aux autorités provinciales et nationales ainsi qu’aux organismes nationaux et internationaux de venir en aide à cette population qui a passé une trentaine d’années en forêt dans le dénuement.

Le député provincial a aussi plaidé pour l’acheminement vers Kinshasa des Kitawalistes qui le souhaitent et pour la réinsertion sociale du reste du groupe à Mbandaka, chef-lieu de la province ou à Bokungu.

Au mois de juillet dernier, les membres de la secte Kitawala avaient manifesté nus à Bokungu pour réclamer «la libération du Congo ». Sortis des forêts où ils vivaient dans la misère, ces adeptes affirmaient vouloir mener une «lutte de libération» du pays, sans plus de détails.

A l’origine, la secte indépendantiste Kitawala s’opposait à l’autorité coloniale. Après l’indépendance de la RDC, ces adeptes se sont localisés dans les concessions du parc de la Salonga et de la réserve de la Lomako aux confins des territoires de Bokungu et de Befale (Equateur) où ils vivent de la pêche, de la chasse et de l’agriculture.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner